Avant de commencer ce premier article de blog, je vous souhaite la bienvenue. Ici, je vous expliquerai comment le webmarketing peut servir à votre business et en particulier les réseaux sociaux. Je traiterai différents aspects pour augmenter votre visibilité, booster vos ventes, développer votre nombre de prospects, et encore plein d’autres sujets.

Les premiers articles du blog vont être les bonnes pratiques pour se structurer. Je sais pertinemment que quand on est une petite entreprise ou un créateur artisan, c’est du temps qu’on ne passe pas à produire ou vendre. Mais ne pas être structuré c’est communiquer/produire/vendre sans objectif ni stratégie et donc très certainement sans les résultats escomptés. Au final, du temps perdu ! Imaginez-vous nager à contre courant. Vous allez y arriver au début, mais dans le temps vous allez vous fatiguer pour finalement abandonner. Et je ne vous laisserai pas abandonner! Quoi que l’on fasse pour son business, il faut qu’il y ait une raison et un objectif. Sans ça, vous allez perdre du temps et de l’énergie dans des actions qui ne vous serviront pas. Avoir une structure, c’est à dire une stratégie, va vous permettre de garder votre cap sans vous éparpiller.

Pour ce premier article, commençons par le commencement : l’étude de marché !  Vous allez lancer votre business et il est indispensable (oui oui je pèse mes mots) de savoir où on met les pieds. A qui allez-vous vendre ? Quels sont leurs habitudes d’achat ?  Quels sont vos concurrents ? Quels sont leurs prix ?  Toutes les réponses à ces questions, vous devez les connaitre sur le bout des doigts. Si vous avez déjà lancé votre business, pas d’inquiétudes, vous pouvez aussi faire votre étude de marché et réajuster certains points.

Vous trouverez à la fin de l’article un workbook complémentaire téléchargeable pour vous aider à monter votre étude.🔥

Pourquoi faire une étude de marché ?

  • évaluer la viabilité de son projet
  • connaître son marché permet de prendre de meilleurs décisions
  • convaincre ses partenaires
  • connaitre les difficultés à venir et les anticiper pour être plus efficace
  • écrire noir sur blanc permet d’avoir une meilleur visualisation mentale

 

Prenons un exemple : vous vendez des jolis petits bavoirs cousus par vos dix doigts, en tissu bio. Vous savez que X% des futures mamans sont ultras sensibles aux jolies couleurs, au bio pour le bébé et aux créateurs, elles utilisent instagram et achètent en ligne sans problème. Peu de papas sont prêts à acheter ce genre de produits. Pour répondre au mieux à leur besoin, vous investissez les réseaux sociaux et notamment Instagram, vous lancez un site marchand et vous communiquez principalement sur le savoir-faire et l’importance du bio. Inévitablement, vous allez vendre.

Vous comprenez maintenant l’importance de connaitre son marché !

Bon maintenant rentrons dans le vif du sujet : comment faire une étude de marché ?

Cela demande un peu de temps et de recherches, rien de bien sorcier, suivez le guide !

01. Quel est votre produit ?

C’est une des parties les plus simples et pourtant une des plus oubliées. Il faut commencer par là, c’est le point de départ de l’étude de marché : la description de votre offre.

Notez noir sur blanc quels sont vos produits (ou services) et en quoi il sont différents de ceux des autres. Quels sont leurs spécificités, leurs prix, leurs couleurs, leurs tailles. TOUT ! ABSOLUMENT TOUT. Pour vous aider, il existe une matrice appelée Mix Marketing qui reprend 4 points essentiels de votre commerce :

  • Produit (quels sont les produits ou les services ?)
  • Prix (à quel prix est votre offre ?)
  • Promotion (comment procédez-vous à la communication de votre offre ?)
  • distribution (par quel moyen le vendez-vous ?)

Décrivez ces 4 points avec le plus de détails possibles. Une fois cet exercice réalisé, vous verrez plus clair sur votre entreprise et il sera plus facile pour vous de vous positionner et réajuster votre stratégie.

02. Qui est votre cible ?

Maintenant que vous savez ce que vous vendez, vous devez définir qui va l’acheter. Nous allons donc définir vos trois cibles : cœur de cible, cible principale et cible secondaire. Le cœur de cible est la cible qui représente la plus grosse partie de votre business. Si on reprend l’exemple des produits pour bébé bio ce sont les futures mamans.

Ensuite, nous devons déterminer qui est votre cible principale, autrement dit la cible qui peut acheter mais représente une partie beaucoup moins importante ou ponctuelle. Elle sera difficile à fidéliser et sera volatile, mais peut être une excellente vitrine pour votre marque.

Enfin, il y a la cible secondaire, qui comprend toutes les personnes pouvant prescrire votre produit. Par exemple, une maman qui est instagrammeuse.

Lorsque vous avez identifié vos trois cibles, il faut les quantifier le plus possible en indiquant leurs habitudes d’achats, leurs âges, la quantité d’individus, leurs goûts, leurs lieux de vie, etc. Pour avoir ces infos, vous pouvez aller faire un tour sur l’INSEE et/ou vous servir d’études spécialisées.

Lorsque vous aurez dressé le portrait de vos cibles, vous pourrez leur proposer une offre parfaitement adaptée. Cette partie vous permettra aussi de piloter vos campagnes publicitaires en ciblant uniquement les personnes susceptibles d’acheter vos produits ou services.

Coaching personnalisé

Besoin d’aide pour créer votre étude de marché ?

03 – Qui sont vos concurrents ?

La dernière partie est celle dédiée à vos concurrents. Renseignez tous vos concurrents, les directs et indirects. C’est-à-dire tous les concurrents qui peuvent répondre à la demande de votre cible. Les concurrents directs sont ceux qui vont vendre exactement la même chose que vous. Les concurrents indirects sont ceux qui peuvent remplacer vos produits sans que ce soit exactement la même chose.

Listez pour chaque concurrent différents éléments comme les produits, prix, notoriété. Notez-les entre 1 et 5 pour déterminer ceux qui se rapprochent le plus de votre positionnement. Ceux qui obtiennent le plus de points sont les concurrents à surveiller de près. Vous pouvez régulièrement mettre à jour ce tableau.

Je vous conseille de réaliser une map de vos concurrents. Cela vous permettra d’avoir une représentation visuelle de votre positionnement et celui de vos concurrents sur le marché. Si vous souhaitez évoluer dans un sens ou un autre, il sera plus évident de déterminer vers quel concurrent on se rapproche et duquel on se distance.

Maintenant que vous détenez les clés de votre marché, vous pouvez prendre des décisions pertinentes qui vont réellement avoir un impact positif pour votre business. Vous pouvez dès lors décider de la direction de votre entreprise de la priorisation des tâches. Et croyez-moi, cela va vous faire gagner un temps fou !

Dans le prochain article, je vous explique comment se différencier ! Oui oui vous avez bien lu !

> à lire aussi : Image de marque pour bien se différencier <

 

A lundi, Elody ✌

Et vous, utilisez-vous une méthode d’étude de marché ? Mettez-vous à jour votre veille ? 

etude marché

Recevoir mon workbook

Rejoignez la Team E/A et accédez à l’Atelier privé pour retrouver toutes les ressources gratuites

Laisser un commentaire