Le SEO est un levier de trafic à ne surtout pas négliger pour son site e-commerce. Il vous permettra de draine un trafic qualifié qui sera intéressé par vos produits et votre offre.

Cependant, par manque de temps ou de connaissances, beaucoup de sites e-commerce négligent leur SEO et font des erreurs. Le problème c’est que certaines erreurs ne vont pas seulement freiner le référencement mais elles vont le pénaliser (déréférencer). Ce serait dommage de vous tirer une balle dans le pied n’est-ce pas ?

Dans l’article je vais différencier les erreurs freinante et les erreurs pénalisante.

Aujourd’hui je vous liste ces erreurs et vous explique comment les corriger pour enfin vous référencer.

01. Ne pas avoir les bons mots-clés

C’est la première des erreurs en SEO, se concentrer sur des mots-clés produits ou techniques.

Si vous ne savez pas quels mots-clés est utilisés par les utilisateurs, comment voulez-vous référencer votre site ?

Entre votre jargon et celui de votre client il y a bien souvent un univers.

Si vous pensez que l’utilisateur sur son ordinateur va taper exactement le nom du produit, vous vous trompez lourdement.

Prenons l’exemple d’une personne qui veut trouver un moyen d’arroser ses plantes pendant ses vacances elle va certainement taper quelque chose qui ressemble à « arroser plante pendant vacances » et non « [nom du produit] ». Vous saisissez la différence ?

Votre client ne vous connait peut être pas encore ni votre produit. Offrez lui la possibilité de vous découvrir.

Je vous conseille donc de déterminer quel problème votre futur client souhaite résoudre et comment votre produit peut l’y aider.

⚠ Erreur freinante 

Lire aussi : 3 façons de trouver les bons mots-clés <

02. Na pas utiliser la longue traine

Cette expression barbare signifie simplement les mots-clés précis qui attirent un trafic qualifié, plus restreint.

Un mot-clé générique va vous ramener un trafic volumineux mais qui ne sera pas intéressé.

Alors qu’un mot-clé issu de la longue traine vous drainera un volume de trafic plus petit mais beaucoup enclin à passer à l’achat. La longue traine est composée de mots décrivant le produit/service.

Par exemple :

bijoux = mot-clé générique 

Il vous rapportera beaucoup de visites, mais on ne sait pas de quel type de bijoux il s’agit, en argent ou or, pour femme ou homme, enfant ou adulte, discret ou massif.

bijoux fin femme or = mot-clé longue traine

Je vous recommande très fortement lorsque vous cherchez vos mots-clés de faire un tableau et de travailler en particulier sur la longue traine.

En général, la longue traîne est  synonyme de bon sens. Vous allez décrire votre produit précisement, et automatiquement vous allez utiliser des mots-clés de longue traines. Mais il est toujours bon de l’avoir en tête.

⚠ Erreur freinante

03. Ne pas optimiser la version mobile

Le mobile first est bel et bien en place. Cela signifie que si votre site n’est pas optimiser pour l’utilisation mobile selon les critères de Google, il pénalisera son référencement.

Comment savoir si mon site est optimisé ?

Vous pouvez tester simplement votre site sur le test de Google.

En un rien de temps, le test de Google vous dira si votre site est optimisé ou non. Il vous dire également les éventuels erreurs à corriger.

✖  Erreur pénalisante 

Et j’insiste sur le fait qu’un site non mobile friendly pénalisera votre référencement. 

04. Ne pas avoir de sitemap

Un fichier sitemap est un fichier qui aide les petits robots de Google à mieux comprendre votre site et sa structure. C’est une liste de vos pages finalement.

Ainsi, Google pourra indexer TOUTES vos pages sur son moteur de recherche.

Eh oui, il n’est pas infaillible et si votre SEO n’est pas optimisé sur toutes vos pages, il se peut qu’il passe à côté de certaines contenus/pages.

Vous pouvez soit l’installer en « dur » sur votre site soit utiliser des plugins qui le feront pour vous comme Yoast SEO.

(Un article à ce sujet va prochainement sortir)

⚠ Erreur freinante 

05. Ne pas décrire suffisamment vos produits

C’est un peu la base. Un contenu textuel maigre ne vous référencera pas. Et cela est de rigueur aussi (et surtout) sur vos fiches produits.

Je vous conseille de rédiger un maximum de détails sur vos fiches produits. 400 mots c’est vraiment le minium pour être référencé.

Premièrement, une fiche produit bien rédigée peu déclencher une vente. Ce qui n’est pas négligeable n’est-ce pas ?

Deuxièmement, comment voulez-vous être référencé sur un produit si vous n’y incluez pas des mots-clés le décrivant. Ce sont des robots qui indexe votre site, donc si vous ne leur dite pas de quel produit il s’agit il ne va pas le référencer.

Si vous utilisez uniquement le mot « chaussure » dans votre description produit alors qu’il s’agit de talons escarpins rouges, votre ressortira sur le mot chaussure. Vous allez donc loupez beaucoup de ventes car les personnes recherchant des talons escarpins rouges ne trouveront pas votre produit.

Cela revient aux erreurs des mauvais mots-clés et des mots-clés trop génériques. Mais il faut que vous décriviez votre produit techniquement, visuellement et aussi comment il va résoudre le problème de votre client.

Lire aussi : Rédiger une fiche produit qui fait vendre

⚠ Erreur freinante

06. Ne pas faire attention au duplicate content

Une des règles du SEO est la pénalisation du duplicate content.

C’est quoi le duplicate content ?

Il se traduit par contenu dupliqué en français. C’est un contenu textuel qui existe sur deux sites ou sur deux pages à l’intérieur du même site.

Google considère que si on retrouve plusieurs fois un même contenu sur plusieurs sites, ce sont des sites non-pertinents, et donc il les déclasse dans la page des résultats de recherche.

Comprenez duplicate content à l’intérieur de vote site mais aussi à l’extérieur. Je pense notamment au market place. Si vous utilisez le même texte sur vos fiches produits mais aussi sur Amazon, Facebook ou autre site revendeur, vous pénalisez votre référencement.

Mon conseil est de différencier un maximum chaque contenu. Si vous vendez sur d’autres sites, privilégiez le contenu de votre site, car c’est lui qui aura un meilleur référencement.

Ne faites pas de copier/coller de vos contenus. C’est le meilleur moyen de se déréférencer.

✖ Erreur pénalisante

07. Ne pas otpimiser ses titres

Les titres sont les balises Title. Ils ont un poids plus important pour le SEO que votre texte, car il structure votre contenu.

Et malheureusement, beaucoup oubli d’optimiser cette balise soit en n’incluant pas de mot-clé soit en rédigeant un titre trop long ou trop court.

Un titre doit être entre 60 et 65 caractères.

Il doit évidement présenter le sujet du contenu. Imaginez que votre page est sur des idées coiffures et vous nommez la page « Tutos ». Alors oui ce sont en quelques sortes des tutos, mais tutos de quoi  ? Cette page sera référencée sur le mot « tuto » et n’obtiendra donc pas de trafic intéressé par des idées coiffures.

⚠ Erreur freinante

08. Ne pas avoir d’url SEO  friendly

Le SEO passe aussi par le format de vos urls.

Les urls qui vont vous aider à vous référencer sont éloquentes comme https://votresite.com/nomdecatégorie/produit

L’url ici est compréhensible et lisible. Elle est tout à fait lisible. Je reviens sur l’importance du titre, car c’est souvent le titre qui détermine votre url, alors on pense mot-clé dans ses titres pour qu’ils soient aussi dans les urls.

Bien souvent encore on retrouve ce type d’url https://votresite.com//?p=123/é&’é
La deuxième est clairement ilisible pour un utilisateur et pas vraiment indexable.

Soignez à partir de maintenant vos urls.

⚠ Erreur freinante 

09. Ne pas faire attention aux métas description

C’est une balise HTML où vous résumerez le contenu textuel de la page.

Elle permet de mieux se référencer et est l’aperçu sur les moteurs de recherches.

Vous avez donc tout intérêt de soigner vos métas descriptions avec des mots-clés pour votre référencement. Mais vous devez aussi rédiger un contenu engageant qui donne envie de cliquer.

En effet, trop de sites ne font pas attention et ne remplissent pas leur métas descriptions et on obtient donc des metas un peu bizarre et qui donne pas franchement envie de cliquer.

Pour savoir quelles métas descriptions sont manquantes sur votre site, je vous conseille d’utiliser Screaming frog SEO. Il vous donnera une tonne d’informations sur la structure de votre site.

Il suffit de rentrer l’url de votre site.

Une fois que c’est fait, l’outil vous donnera tout plein d’infos super chouettes. Sur la partie de droite vous pourrez voir les infos concernant vos redirections, vos balises titles, metas et d’autres.

screaming frog seo meta desc manquante

Vous remarquerez que je suis une mauvaise élève et qu’il me manque des métas descriptions, boouh  !🤷‍♀️

Il suffit ensuite de cliquer dessus et il vous dit sur quelle url il manque tel ou tel chose.

L’outil vous permet aussi de savoir si certaines balises sont trop courtes ou trop longue.

Il permet aussi de détecter les alt image manquants.
⚠Erreur freinante

10. Ne pas soignez le maillage interne

Le dernier point et pas des moindres, le maillage interne.

Encore un nom bizarre ? C’est quoi encore ?

Le maillage interne c’est l’art de lier des pages entre elles, donc de mettre des liens qui pointent vers une autre page de notre site, d’où le mot interne.

Attention on ne lie que des pages qui sont pertinentes l’une envers l’autre. Par exemple, dans le bloging il est fréquent de renvoyer à d’autres articles qui peuvent préciser un point qui n’est pas le sujet de l’article en cours.

En plus, faire ça permet de montrer à votre lectorat à quel point vous avez plein de contenus vraiment trop cool pour lui.

Et c’est ainsi que je vous conseillerai de lire mon article sur 5 astuces sur le SEO

Lire aussi : SEO 5 astuces simples <

Point important pour le maillage, les ancres sont les mots visibles que lien (par exemple « SEO 5 astuces simples » juste au dessus). L’ancre a plus de poids donc essayez autant que possible d’inclure des mots-clés dans l’ancre.

⚠Erreur freinante

10 erreurs SEO à éviter pour son e-commerce, ce qu’il faut retenir

  • Ne pas utiliser les bons mots-clés
  • Ne pas utiliser la longue traine
  • Ne pas optimiser la version mobile
  • Ne pas avoir de sitemap
  • Ne pas bien décrire le produit
  • Ne pas faire attention au duplicate content
  • Ne pas optimiser ses titres
  • Ne pas avoir d’url SEO friendly
  • Ne pas soigner ses métas descriptions
  • Ne pas créer de maillage interne

🔥Dernier conseil, attaquez-vous en premier aux erreurs pénalisantes.

Et vous, vous faites une de ces erreurs ?

Rejoignez la Team E/A ?

Recevez chaque lundi un concentré d’astuces et de bonnes ondes

3 comments

  • 16/11/2019

    Bonjour Elody,

    Merci pour ton article, cependant je ne suis pas du tout d’accord avec certains points que tu as avancé.
    Le sitemap est certes utile pour les bots mais ne pas l’avoir ne pénalise pas le site et ne freine en rien le référencement.
    Sur la question des contenus je rajouterais que la première erreur à éviter est de ne pas rendre plus pertinentes les pages catégories et sous catégories de son e-commerce.
    La question des URL est aussi peu pertinente, le fait de ne pas avoir d’url rédigées correctement n’influe que très peu sur le référencement, c’est plus une question de repaire pour l’internaute.

    reply
      • 23/11/2019

        C’est toujours utile pour s’y retrouver mais l’impact sur le référencement du site tombe à presque 0 🙂

        reply

Laisser un commentaire