seo local

Un grande question : comment le web peut-il m’aider si j’ai une boutique physique ?

Je sais que certains pensent que le web mange vos parts de ventes en réel. Et certains pensent même que d’avoir un site marchand + une boutique physique est incompatible. C’est faux.

Il faut simplement bien distinguer les deux canaux de distribution, quels clients utilisent quel canal et de faire deux expérience client différent. Mais deux expériences qui servent votre entreprises.

Je vais vous expliquer comment un bon SEO local peut booster vos ventes en boutique.

Un peu d’histoire, SEO local ses débuts

Google, en 2012, réalise que certaines recherches sur le moteur de recherche demandent un résultat dans une zone précise.

Les Lillois qui tapent coiffeur ne veulent pas retrouver des adresses de coiffeurs marseillais. Logique.

Cette année en question, Google met à jour son algorithme et lance Venice. Cette mise à jour prend en compte la localisation pour un résultat beaucoup plus pertinent.

Cela permet aux petits acteurs locaux d’être visible car la recherche est fait dans une zone géographique similaire. Même si votre marché est concurrentiel et que des gros groupes sont super-référencés vous pouvez être visible localement.

En résumé, l’utilisateur trouve des résultats proches de lui, les petites entreprises sont visibles sur leur zone de chalandise et Google offre un outil plus performant. Tout le monde est gagnant.

A quoi sert le SEO local ?

Le web a souvent le rôle de grand méchant dévorant les petits commerçants. A mon sens c’est une fausse excuse.

Certes le web a modifié les habitudes de consommation et d’achat. Mais il a aussi modifié les stratégies commerciales. Il faut voir la distribution physique et en ligne comme deux moyens de distribution qui rentre dans une plus grande stratégie commerciale. Il faut simplement s’adapter.

Internet n’empêche pas les gens de venir dans votre boutique. Au contraire, il peut la faire connaitre. Il faut simplement créer deux stratégies différentes correspondant à deux expériences clients différents.

Le SEO local fera connaitre votre entreprise localement sur les moteurs de recherches, ce qui incitera les utilisateurs à se rendre à votre boutique.

Par exemple, j’ai pas mal déménagé et voyagé et j’ai toujours utilisé Google pour trouver une boulangerie, un resto ou une boutique précise. Alors oui, il faut être visible sur Google (je vous explique dans le prochain point 😇) mais promis c’est faisable.

Si vous êtes une boutique qui vend des produits ou créations, donnez un avantage à votre clientèle proche pour venir dans votre boutique. Cela peut être un petit cadeau, un petit goûter tous les mercredis ou un événement particulier.

N’oubliez pas que certaines personnes vont regarder sur le site et préférer acheter en boutique et d’autres préfèrent voir en boutique et prendre le temps d’acheter chez elles.

Comment se référencer localement ?

Rentrons dans le vif du sujet : comment se référencer ?

Sans surprise le SEO local reprend des critères de référencement du SEO, à savoir :

  • la popularité, quantité de backlinks
  • le nombre de citations indiquant votre entreprise et sa localisation
  • la performance mobile (la quasi totalité des recherches locales se fait via mobile)
  • avis
  • les mots-clés utilisés sur votre site
  • Google my business
  • donnes structurées (schema markup)

Nous allons reprendre chaque point pour bien les expliquer.

Popularité locale & quantité de citations

Ce critère répertorie le nombre de fois où des acteurs locaux ou annuaires vous ont cités. Plus vous êtes cités et plus vous semblez ,pour Google, une entreprise de confiance, donc qui a tout intérêt d’être mis en avant.

Pour cela, vous pouvez vous inscrire sur les annuaires de localisations comme Yelp, Trip advisor, La Fourchette si vous êtes un restaurant, etc. Inscrivez-vous dans les annuaires en lien avec votre entreprise et suffisamment « gros » pour avoir du poids sur Google.

Vous pouvez dans un second temps tisser des partenariats avec des personnalités locales, (blogueurs, sites institutionnels, associations, etc) et leur demander de vous citer dans leur site avec un backlinks. L’idéal est qu’il vous cite avec une ancre pertinente du type « [nom entreprise] + [activité] à [ville] » ce qui qui peut donner « Salon de Sandrine, coiffeuse experte en coloration à Bordeaux ». L’idéal de l’idéal est que pas loin de l’ancre il y est vos coordonnées : Nom, adresse et téléphone.

Pour ceux qui ont des boutiques, quoi de mieux que d’organiser des événement lors de lancement de nouvelles collection par exemple. Invitez lors de ces événement des blogueurs et si possible de leur demander en plus des réseaux sociaux un article.

Performance mobile

La plupart des individus cherchent un lieu avec un mobile, surtout lorsqu’il s’agit de restauration.

Et comme pour le SEO, il faut avoir un site performant pour le mobile.

Je vous conseille donc de vérifier la comptabilité grâce au test de Google.

Lire aussi : 10 erreurs SEO pour votre e-commerce <

Avis

En toute logique Google favorise la visibilité des entreprises qui tendent vers le 5/5 que celles qui tendent vers le 1/5. Il a pas vraiment envie de procurer une mauvaise expérience à ses utilisateurs.

Aussi, pour information 70% des clients regardent les avis avant l’achat.

En sachant cela, à vous de mettre en place une ou plusieurs stratégies pour récolter des avis.

Vous pouvez par exemple mettre une PLV (publicité sur lieu de vente) demandant à vos clients de laisser un avis.

Vous pouvez aussi de temps en temps demander à vos abonnés sur les réseaux sociaux d’aller vous noter.

Mots-clés utilisés sur votre site

Le SEO local s’appuie sur les mots-clés sur lesquels vous avez positionnés votre site.

A ses mots-clés vous devez positionner la ville ou zone géographique qui vous intéresse.

En effet si vous êtes coiffeur à Bordeaux, utilisez les mots-clés sur votre activité de coiffeur et combinez-lez au mot-clé « Bordeaux ».

Pour insister sur ce positionnement, vous devez les insérer dans les points stratégiques comme les titres (qui ont plus de poids) mais aussi dans les métas descriptions et les alt images.

Google My business pour votre SEO local

Google my business est la possibilité de d’enregistrer votre entreprise sur Google.

C’est comme une sorte d’annuaire sur lequel vous pourrez renseigner votre activité, vos horaires, votre adresse et votre site internet.

Des informations très pratiques pour vous rendre visite, mais pas que.

En créant votre page Google my business vous avez la possibilité de vérifier et de créer un lieu sur Google Maps.
Et si vous ne connaissez pas personnellement Google Maps plus d’1 milliards d’individus l’utilisent chaque mois. Si vous avez une boutique physique vous avez tout intérêt à faire cette manip’ et ainsi les utilisateurs pourront obtenir l’itinéraire pour vous rendre visite.

Google my business va vous permettre aussi d’apparaître dans le Google pack ou « snack pack ».

C’est quoi ça ?

Ce sont les 3 entreprises que proposent dans les résultats localement.

Comme dit plus haut, ce qui est très intéressant avec le référencement local, c’est que les petites entreprises peuvent être visible auprès de prospect situés dans la même zone géographique. Cela offre donc de belles opportunités.

Comment créer ma fiche Google my business ? 

Il vous suffit de vous rendre sur Google my business et cliquer sur « Commencer » en vert.

Ensuite, il faut simplement suivre la marche à suivre, qui est intuitive est simple.

Vous allez recevoir un code par voie postale pour valider l’adresse de votre entreprise.  Cela prend en général moins d’une semaine.

Une fois reçue, vous retournez sur GMB (Google my business) et vous rentrez le code. Et voila, vous avez vérifiez votre adresse. Votre entreprise est sur Google Maps, Bravo 👏
Maintenant vous n’avez qu’à renseigner régulièrement des posts et mettre à jour vos horaires.

Données structurées

Ce point est le plus technique, je vous réserve un article tuto dessus la semaine prochaine. Je vais simplement aujourd’hui vous expliquer les grandes lignes.

Google comme les autres moteurs de recherches utilisent des robots qui lisent votre site. Votre site est codé grâce à des balises pour que ces robots puissent mieux lire et comprendre le contenu de votre site. Ainsi le référencement peut se faire.

Mais il existe une méthode d’encore mieux expliquer le contenu, ce sont les données structurées.

En effet, ces données structurées vont dire aux robots de quelles informations il s’agit.

Prenons un exemple. La balise <p> est la balise paragraphe, elle indique aux robots que ce qui suit est du texte mais cela ne donne aucune informations.

<p> Coiffeur spécialiste coloration végétal, 48 rue saint bernard, 33000 Bordeaux</p> n’est qu’un texte pour le robot, et il ne détecte pas cela comme une adresse.

Alors que, adress : 48 rue saint bernard, 33000 Bordeaux donne aux robots l’informations que c’est une adresse et pas un simple texte.

Il existe plusieurs types de données structurées. La plupart servent à enrichir les résultats sur les moteurs

En rose un résultat classique et en marron un résultat enrichis, on y voit les avis et le fil d’ariane. Les résultats enrichis enregistrent un meilleur taux de clic car elles sont plus rassurantes.

 

L’ensemble de ces éléments peuvent aider à booster la visibilité de votre boutique localement. Le web peut vous offrir l’opportunité d’attirer de nouveaux prospects.

Et vous, vous le faites déjà ?

Rejoignez la Team E/A

Recevez tous les lundis une dose de bonne humeurs et d’astuces pour vendre en ligne

Laisser un commentaire