3 facons de toruver les bons mots-clés

Le SEO ou Search Engine Optimisation est la technique qui permet de référencer son site sur différents mots-clés. Le but étant d’être trouvé par sa cible idéale lorsqu’elle fait une recherche sur les moteurs de recherches.

Le nerf de la guerre dans le référencement c’est de trouver les bons mots-clés, ceux que tapent les utilisateurs sur Google et non ceux que vous utilisez. Vous avez certainement un vocabulaire plus technique que vos clients. Il faut donc adapter vos contenus à votre cible pour être référencé correctement.

Mais comment trouver les mots-clés que ma cible utilise, me direz-vous.  Eh bien ce n’est pas très compliqué. Je vous explique 3 méthodes que j’utilise et qui sont redoutables pour se constituer une base de mots-clés pertinents. 🔥

01. Se mettre à la place du client

La plus simple et la plus évidente des méthodes est pourtant la moins pratiquée. Glissez vous dans les baskets de votre cible👟, et toute votre cible. Autrement dit de ceux qui ne connaissent que très peu le marché jusqu’aux plus aguerris.

Méthodes : 

Pour cela, prenez une feuille et un stylo (ou ouvrez une page word) et écrivez, avec vos mots à vous, pour parler de votre entreprise. Cela doit être des mots techniques ou un jargon bien précis.

En face de chaque mot « technique », rédigez un synonyme « grand public » : c’est-à-dire un mot qu’un potentiel client pourrait employer pour vous chercher.

Maintenant, c’est la partie où on se remonte les manches. Vous allez les confronter aux générateurs de suggestions comme Uber suggest que j’utilise. Cet outil donne tous les mots-clés associés à un mot-clé et surtout le volume de recherche ainsi que la difficulté SEO.

C’est un peu long, mais prenez bien le temps de noter à côté de chaque mot-clé que vous avez préalablement écris le volume de recherche et la difficulté SEO (si beaucoup de concurrents se référencent sur ce mot-clé)

Une fois terminé, entourez les mots-clés avec un volume de recherche moyen et élevé ET une difficulté SEO faible ou moyenne. Ce seront ces mots-clés qu’il faudra travailler. Je vous conseille de les décliner par la suite pour vous constituer une base de mots-clés longs.

💡Pour info : les mots-clés longs, c’est-à-dire avec plusieurs mots, sont appelés longues traînes. Misez sur eux car ils sont spécifiques et correspondent à une recherche elle aussi spécifique et donc drainera un trafic qualifié beaucoup plus enclin à passer à l’achat. Exemple de mot-clé court : « créateur », exemple de mot-clé long « créateur d’accessoires bébés bio ».

Coaching personnalisé

Besoin d’aide pour votre e-commerce ou vos réseaux sociaux ?

02. Utiliser les suggestions

Cette méthode consiste à partir d’un mot-clé très générique pour trouver des mots-clés synonymes et beaucoup plus précis. Contrairement à la première méthode, ici ce sont les outils que vont chercher pour vous les mots-clés. Il faudra évidemment que vous fassiez un tri dans les résultats.

Cette méthode vous permet de gagner du temps car vous n’allez pas vérifier chaque mot-clé mais prendre les mots-clés associés qui obtiennent les meilleurs scores.

Méthodes : 

Premièrement, listez une dizaine de mots-clés uniques et très génériques.

Ensuite, tapez les dans les outils et observez les idées de mots-clés. Observez les résultats et retenez les plus pertinents pour vous.

Par exemple, si l’on tape « bijoux créateur » voici les résultats

trouver les bons mots-clés

Dans l’hypothèse que je suis créateur de bijou à Paris, je vais pouvoir retenir  « bijou créateur paris » « bijoux de createur en ligne » , « bijou createur en ligne »  car ils ont un volume de recherche intéressant et une difficulté relativement faible contrairement à « bijoux créateur orignaux » ou « bijoux créateur tendance » .

Pourquoi faire cette recherche ?

Plus vous utiliserez des mots-clés très précis et plus vous écrémerez votre trafic et par conséquent vous le rendrez qualifié. Et oui, si une personne vivant à Marseille trouve votre site alors que vous vendez uniquement sur Paris, vous imaginez assez facilement la frustration.

 

Vous pouvez aussi utilise la boîte de suggestions de questions de google pour vous donner de nouvelles pistes de mots-clés

03. Se concentrer sur les intentions de recherche

C’est quoi une intention de recherche ?

Comme son nom l’indique, c’est une intention, ou un besoin si vous préférez, qui pousse l’utilisateur à faire sa recherche. Les intentions de recherche peuvent être liées directement ou non à l’achat.

Si on reprend l’exemple des créateurs de bijoux, si votre utilisateur tape « où acheter bijou argent 925 Paris » c’est une intention de recherche directement liée à l’achat alors que s’il tape « entretien bijoux argent 925 » c’est indirectement lié à la vente de bijou argent 925

Ok, mais ça sert à quoi de savoir ça ? Et bien ça sert à créer du contenu pertinent pour votre cible idéale, qui va répondre à un besoin direct ou indirect lié à l’achat de votre produit. 

Il est difficile de se positionner sur des mots-clés génériques courts comme « bijou créateur argent 925 » tout simplement parce que vous avez une multitude de concurrents sur le web et que vous serez noyé dans la masse. Alors soyez malin et répondez au besoin de vos potentiels clients. Cette méthode est un excellent moyen d’établir une stratégie de contenu efficace.

Maintenant que vous savez que ces requêtes sont tapées sur les moteurs de recherches, vous devez créer des contenus sur votre localisation et l’entretien.

Ainsi, lorsqu’un utilisateur cherchera ce genre d’information il tombera sur votre site. Et de fil en aiguille, il retiendra votre nom, il vous qualifiera d’expert et comme une entreprise de confiance. Très certainement sur du moyen-long terme il achètera votre bijou, car vous avez su lui apporter des réponses concrètes.

Vous l’avez compris, ce genre de méthode est la plus intelligente parce que vous ne cherchez pas uniquement les meilleurs mots-clés en volume, mais ceux qui correspondent le plus à votre cible. Qualité avant quantité !

Méthodes : 

On va reprendre la méthodologie de la partie 2.

Listez une dizaine de mots-clés que vous allez rentrer dans Uber suggest.

Ensuite, cliquez sur « exporter en CSV » et ouvrez le sur Excel. (Ça va être un pâté moche : pour le lire correctement, sélectionnez toutes les lignes > données > convertir > délimité > suivant > virgule > suivant > terminé)

Maintenant, on va enlever les recherches avec un volume trop faible. Dites-vous qu’en dessous d’un certains chiffre, vous pouvez supprimer. Pour ma part, je n’ai gardé que les recherches avec un minimum de 50 en volume de recherche.

Vous allez observer quelles sont les intentions de recherche qui ressortent des requêtes. Pour mon exemple à moi, je constate qu’il y a le lieu (paris, toulouse) la matière (or, argent, nacre) le prix (solde, pas cher) la catégorie (fantaisie, fantaisie haute de gamme). J’obtiens donc 4 intentions de recherche.

Vous allez écrire le plus d’idées autour de ces intentions de recherche. Et comme pour la partie 01, vous allez regarder le volume de recherche des mots-clés ET la difficulté SEO et retenir les plus pertinents.

Par exemple, ça peut donner ça pour l’intention de recherche liée au lieu « boutique bijou argent paris »,  « boutique bijou createur argent paris », « bijou créateur argent paris », « bijou créateur argent vente paris », « bijou créateur parisien ». Comme vous pouvez le constater, ce sont des mots-clés longs, et c’est tant mieux.

🔥Astuce : vous pouvez aussi utiliser le site Answer The Public qui vous donnera de nouvelles idées d’intentions de recherche.

Anwserthepublic pour booster SEO

Et vous, comment trouvez-vous vos mots-clés?

Rejoins la Team E/A

Recevez chaque lundi un concentré d’astuces pour booster vos ventes en ligne

Laisser un commentaire